Jean de Lahourtique (J. J. Diris, dit)

Dans le prochain numéro de La Cazérienne, vous pourrez lire la notice biographique que j’ai consacrée à ce grand apôtre de la course landaise. En attendant, voici la plaquette éditée par la fameuse « Tuile », dont il fut rédacteur en chef puis directeur. Elle fut éditée en 1935, 4 ans après sa mort subite lors des fêtes de Dax. Elle est très rare, et je n’en ai trouvé qu’un exemplaire aux Archives départementales des Landes, que je vous présente ici :

Provençaux ou Landais ?

Récemment acquise, cette superbe carte-photo de deux toreros, réalisée à Alger par le photographe H. Besson. Manifestement, il s’agit de membres d’une cuadrilla de course hispano-landaise ou hispano provençale. Peut-être celle de Félix Robert, notre matador de Meilhan, qui alla effectivement se produire en Afrique du Nord dans les années 1890. Le béret semble plus provençal que landais (nos écarteurs portaient alors un béret avec gland). Je pensais qu’il pouvait s’agir des frères (ou de l’un des deux) Nassiet, mais les photos que nous avons d’eux ne correspondent pas. L’enquête continue et je compte sur vous pour trouver la solution de cette énigme.

Adishatz.

Courses landaises… ou espagnoles ?

Cette carte-photo que j’ai trouvée présente un double intérêt. En premier lieu, il faut dire que cette image est connue, car elle a servi au moins pour deux cartes postales imprimées, mais avec deux légendes différentes. L’une est intitulée: « Mont-de-Marsan. Courses espagnoles »; et l’autre: « 210. Aux arènes montoises. Courses landaises. L’entrée ». Ces 3 documents ont été réalisés à partir du même cliché, mais celui-ci a été coupé vers la droite sur cette carte-photo (après le picador) et non sur les cartes postales dont je publie l’une d’elles ci-dessous. Au contraire, on voit le haut des arènes et leur décoration sur la photo, mais pas sur les cartes postales.

Alors, courses espagnoles ou landaises? Eh bien, les deux mon général, puisqu’il s’agissait en l’occurrence de courses hispano-landaises que je vous ai présentées à plusieurs reprises sur ce blog. L’autre intérêt de ce document est qu’il nous donne une date, celle de 1903, ce qui nous permet maintenant de dater nos autres documents.