1850 : le premier saut à pieds joints

1887_saut_3.jpg

Il fut semble-t-il réalisé par Joachin, de Saint-Sever, vers 1850, alors qu’à l’époque on ne pratiquait que le saut à la course. Voici ce qu’ajoute Clic-Clac au sujet de ce sauteur : « Ce célèbre toréador était parvenu à sauter les pieds liés, de face, de côté et même en arrière, tournant hardiment le dos au taureau »… Avis aux amateurs et aux professionnels : qui osera le refaire, de dos avec les jambes liées ? !

Sur cette gravure datant de 1887, il s’agit d’un autre type de saut, les pieds dans le béret. Aujourd’hui, nos sauteurs ont fusionné les deux traditions en une seule, les pieds dans le béret et les jambes liées.

Arènes : Casteljaloux (Lot-et-Garonne)

dupin_castel_2.jpg

Je vous ai déjà parlé des arènes de Casteljaloux, et en particulier des courses hispano-landaises qui s’y déroulaient. Voici une image de la première plaza, qui se situait rue du Turon. Le paséo est mixte, avec les matadors devant, et les écarteurs derrière, juste avant les mules…

lattie_2.jpg

Voilà maintenant une image de la deuxième plaza que connut Casteljaloux, et qui fonctionna jusqu’en 1926 où elle fut détruite par un incendie. Elle adoptait un plan rectangulaire et était couverte sur les 4 côtés.
Pour plus de détails, voir le superbe site de l’ami Christian Capdegelle, le spécialiste de la tauromachie lot-et-garonnaise qui nourrit régulièrement notre blog : http://torosencasteljaloux.pagesperso-orange.fr/Accueil/accueil.html

 

La course landaise en stéréo

stereo_dax_01.jpg

Il ne s’agit pas de son, mais bien d’image ! Avant la fameuse 3D que l’on voit partout aujourd’hui et qui nécessite les lunettes ridicules rouge et bleu, on a découvert la vision stéréo. Les appareils qui prenaient ce genre de photo reproduisaient en fait le décalage que nous avons tous entre les 2 yeux. Et lorsque l’on utilisait une visionneuse stéréo telle que l’on en trouve encore dans nos greniers, on admirait une image qui rendait du « relief », ou du moins qui restituait les plans successifs de la photo et donnait l’illusion du relief. Mais c’est vraiment assez étonnant comme sensation visuelle. Voici, dans le genre, la 1e d’une série de quelques vues stéréoscopiques de ce type que je possède et qui concernent une course landaise dans les anciennes arènes de Dax, en face de la Poste actuelle. Ne louchez pas trop dessus !!!

stereo_dax_02.jpg

Toujours dans ces arènes dacquoises, voilà un bel écart saisi par le photographe avec son appareil stéréoscopique.

Et encore une pour la route:

stereo_dax_03.jpg

 

L’œuvre historique de Michel Le Grand, archiviste des Landes

legrand.jpg

C’est en 1934, sur les presses des Editions Jean-Lacoste de Mont-de-Marsan, que celui qui est alors archiviste des Landes publie la première véritable étude historique sur les pratiques tauromachiques anciennes de notre région : Les courses de taureaux dans le Sud-Ouest de la France jusqu’au début du XIXe siècle, avec pour sous-titre : « Etude historique et documents ».

Travaillant dans les quatre dépôts d’archives des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, de la Gironde et du Gers, ainsi que dans bon nombre d’archives municipales de la région, il a collecté et transcrit de nombreux documents originaux et inédits sur les traditions taurines de l’Aquitaine.

En 1938, il compléta ses recherches par ce qu’il considère comme un appendice à son ouvrage, qu’il publia dans le Bulletin de la Société de Borda, p. 1-19, sous le titre : « Nouveaux documents sur les courses dans le Sud-Ouest jusqu’au XIXe siècle ».