Le saut à la barre ou à la garrocha

Ce type de saut, repris il y a quelques années par Nicolas Vergonzeanne, ne s’exécutait généralement que dans les courses hispano-landaises ou provençalo-landaises.

Voici ce qu’en dit Clic-Clac en 1905 :
« Ce saut d’essence provençale est pour ainsi dire délaissé de nos jours ; c’est à peine si nous avons vu un jeune Montois du nom de Roufian essayer de l’importer sur nos arènes, sans grand succès d’ailleurs.
Il consistait, comme dans le saut à la course, à partir à la rencontre de la vache, une barre de 2m.50 aux mains ; dès que la bête était à une distance voulue et calculée, l’homme posait un bout de la barre sur terre et s’élevait sur la force des poignets pour livrer passage à l’animal. Au moment exact du passage de la bête sous lui, il lâchait la barre qui bien souvent était projetée au loin par un coup de tête du fauve.
Les Provençaux sont très adroits dans cet exercice. Comme pour le saut à répétition, ils se mettent quelquefois deux et trois à la suite les uns des autres. L’aficionado landais n’est guère friand de cet exercice ; c’est peut-être parce qu’il le connaît fort peu. Car on voit souvent des bonds prodigieux. »

Pour confirmer les dires de Clic-Clac, voici le dessin des sauts exécutés par la cuadrilla provençale du Pouly lors des Fêtes du Soleil en 1887 (Le Monde illustré).

saut_garrocha2

En fait, loin d’être d’origine provençale comme l’écrit le célèbre revistero Clic-Clac, le saut à la garrocha faisait partie dès le 18e siècle des jeux de l’arène espagnols. Goya en donne d’ailleurs une représentation dans sa Tauromachie. Et voici celle publiée à l’appui de l’étude de Dufourcet et Camiade sur les courses de taureaux dans le Bulletin de la Société de Borda en 1891.

saut_garrocha

On en trouve une version originale sur un superbe plat conservé dans les collections du Musée de la Faïence de Sarreguemines (Moselle). Il fait partie d’une série consacrée à la tauromachie et porte comme titre : « Le saut à la perche ».

sarreguemines_musee

Les (anciennes) arènes de Soustons ont connu plusieurs courses hispano-landaises ou hispano-provençales, dont je vous montrerai au fur et à mesure plusieurs images. Sur celle que je vous présente aujourd’hui, on voit ce fameux saut à la garrocha qui était devenu l’une des figures classiques de ce type de course.

rf_3.jpg

Voici une autre plaza qui connut des courses « provençales », celle de Marciac dans le Gers. Cette carte écrite en 1903 montre le saut à la garrocha réalisé par l’un des membres de la fameuse cuadrilla dirigée par Alphonse Bayard.

laignoux-edit_36

Très intéressante aussi, cette image publicitaire de la « Chicorée Daniel Voelcker-Coumes » à Bayon (Meurthe-et-Moselle) : comme quoi, nos « vieilles coutumes » de Gascogne étaient même connues des Lorrains vers 1900 !

saut_garrocha3.jpg

Voici une autreimage publicitaire sur les « courses de taureaux landaises », qui fait partie de la très riche collection du Chocolat Guérin-Boutron. Ici encore, c’est le saut à la perche ou à la garrocha qui est représenté, avec une autre suerte qui était celle de la chaise. On remarque que le taureau est emboulé et qu’il présente des cocardes un peu partout sur le corps…
Le texte qui accompagne ce dessin, quant à lui, ne devait pas déplaire à la Société protectrice des animaux : « Les courses de taureaux données dans les Landes diffèrent des courses espagnoles en ce qu’elles sont plutôt un jeu qu’un combat. Ici, point de chevaux éventrés, ni de taureaux tués. Ces courses ne sont qu’adresse et agilité »…

saut_garrocha4

Grâce à l’ami Patrick Capdegelle, homme d’aficion et de passion, voici maintenant une belle image d’un sauteur landais exécutant le fameux saut à la garrocha dans les arènes de Toulouse aux alentours des années 1890 semble-t-il. Il s’agissait bien sûr d’une course hispano-landaise, très à la mode à cette époque. Et le béret ne bouge pas, hilh de pute!

saut_garrocha5.jpg

Trouvée récemment, cette dernière carte nous prouve que le salto de la garrocha s’est également perpétué dans la course camarguaise. Réalisée par le grand photographe arlésien George, elle représente Granito II sautant le « Set-Mouraou » de Baroncelli dans les arènes des Saintes-Maries-de-la-Mer.

saut_garrocha6.jpg

Publicités

Palmarès du championnat de France des sauteurs depuis 1958

gilbert.jpg
Le fameux saut dos à la vache de Gilbert, le 1er champion de France de l’Histoire

Année Champion de France Vice-champion
1958 Gilbert Laloubère Jeannot
1959 Non disputé
1960 Non disputé
1961 Non disputé
1962 Non disputé
1963 Non disputé
1964 Michel Agruna Henri Duplat
1965 Henri Duplat Michel Agruna
1966 Henri Duplat Michel Agruna
1967 Henri Duplat Michel Agruna
1968 Henri Duplat Michel Agruna
1969 Henri Duplat Jean-Pierre Bertin
1970 Non disputé
1971 Henri Duplat Michel Agruna
1972 Non disputé
1973 Michel Agruna Lesfauries
1974 Arthur Ribeiro Michel Dubos
1975 Michel Dubos Michel Agruna
1976 Michel Lafitte Arthur Ribeiro
1977 Michel Agruna Michel Dubos
1978 Michel Dubos Michel Agruna
1979 Arthur Ribeiro Michel Dubos
1980 Arthur Ribeiro Michel Dubos
1981 Michel Dubos Arthur Ribeiro
1982 Michel Dubos Arthur Ribeiro
1983 Arthur Ribeiro Balo
1984 Michel Dubos Jean-Philippe Labadie
1985 Michel Dubos Arthur Ribeiro
1986 Michel Dubos Arthur Ribeiro
1987 Michel Dubos Philippe Ducamp
1988 Arthur Ribeiro Michel Dubos
1989 Philippe Ducamp Laurent Martinez
1990 Philippe Ducamp Michel Deloi
1991 Michel Deloi Philippe Ducamp
1992 Claude Lagarde Philippe Ducamp
1993 Philippe Ducamp Jean-Philippe Labadie
1994 Philippe Ducamp Michel Deloi
1995 Michel Deloi Thomas Bijard
1996 Michel Deloi Thomas Bijard
1997 Sylvain Macia Anthony Roth
1998 Denis Coll Laurent Martinez
1999 Nicolas Vergonzeanne Laurent Martinez
2000 Nicolas Vergonzeanne Sylvain Macia
2001 Nicolas Vergonzeanne Guillaume Vergonzeanne
2002 Nicolas Vergonzeanne Guillaume Vergonzeanne
2003 Nicolas Vergonzeanne Guillaume Vergonzeanne
2004 Nicolas Vergonzeanne Guillaume Vergonzeanne
2005 Emmanuel Latase Guillaume Vergonzeanne
2006 Nicolas Vergonzeanne Emmanuel Latase
2007 Nicolas Vergonzeanne Emmanuel Latase
2008 Nicolas Gachie Guillaume Vergonzeanne
2009 Louis Ansolabehère Guillaume Vergonzeanne
2010 Dominique Larié Louis Ansolabehère
2011 Guillaume Vergonzeanne Fabien Napias
2012 Louis Ansolabehère Fabien Napias
2013 David Laplace Louis Ansolabehère
2014 Fabien Napias Dominique Larié
2015 Guillaume Vergonzeanne Fabien Napias
2016 Fabien Napias Etienne Grenet
2017 Fabien Napias Louis Ansolabehère
2018 Kevin Ribeiro Fabien Napias

kevin-ribeiro-au-dessus-de-manolite
Kévin Ribeiro au-dessus de Manolite. © nicolas le lièvre

 

 

 

1850 : le premier saut à pieds joints

1887_saut_3.jpg

Il fut semble-t-il réalisé par Joachin, de Saint-Sever, vers 1850, alors qu’à l’époque on ne pratiquait que le saut à la course. Voici ce qu’ajoute Clic-Clac au sujet de ce sauteur : « Ce célèbre toréador était parvenu à sauter les pieds liés, de face, de côté et même en arrière, tournant hardiment le dos au taureau »… Avis aux amateurs et aux professionnels : qui osera le refaire, de dos avec les jambes liées ? !

Sur cette gravure datant de 1887, il s’agit d’un autre type de saut, les pieds dans le béret. Aujourd’hui, nos sauteurs ont fusionné les deux traditions en une seule, les pieds dans le béret et les jambes liées.

Palmarès de la Coupe Tauromachique de la ville de Dax (1974-2017) (sauteurs)

 

Après le palmarès des écarteurs, voici celui des sauteurs qui, depuis 1974 (c’est la 1e année où les sauteurs furent primés), ont remporté la Coupe tauromachique de la ville de Dax. L’image représente le premier vainqueur de ce concours, Michel Agruna, créateur du saut de l’ange que nous lui voyons réaliser ici. Cette photo est tirée d’un site de la commission course landaise de la ville de Dax, aujourd’hui disparu : agruba_dax_1974

1974 : Michel Agruna 1995 : Michel Deloi
1975 : Michel Lafitte 1996 : Thomas Bijard
1976 : Michel Lafitte 1997: Michel Deloi
1977 : Michel Lafitte 1998 : Antony Roth
1978: Michel Lafitte 1999: Nicolas Vergonzeanne
1979 : Michel Dubos 2000: Cl Lagarde
1980 : Michel Dubos 2001: Nicolas Vergonzeanne
1981 : Balo 2002 : Nicolas Vergonzeanne
1982 : Michel Dubos 2003 : Nicolas Vergonzeanne
1983 : Arthur Ribeiro 2004 : Nicolas Vergonzeanne
1984: Arthur Ribeiro 2005 : Guillaume Vergonzeanne
1985: Michel Dubos 2006 : Guillaume Vergonzeanne
1986 : Michel Dubos 2007: Nicolas Vergonzeanne
1987 : Michel Dubos 2008 : Guillaume Vergonzeanne
1988 : Philippe Ducamp 2009 : Louis Ansolabéhère
1989 : Philippe Ducamp 2010 : Louis Ansolabéhère
1990 : Philippe Ducamp 2011 : David Laplace
1991 : Philippe Ducamp 2012 : Louis Ansolabéhère
1992 : Philippe Ducamp 2013 : Fabien Napias
1993 : Philippe Ducamp 2014 : Fabien Napias
1994: Philippe Ducamp 2015 : Etienne Grenet
  2016 : Louis Ansolabéhère
  2017 : Fabien Napias