La Paloma, de la ganaderia Barrère

paloma.jpg

Pour inaugurer la rubrique « Vaches célèbres », voici la présentation faite par le Petit Parisien, le 17 avril 1925, de l’une des marraines de la ganaderia Barrère, qui participa notamment aux grandes courses du Vélofrome d’hiver, à Paris, en 1925 :

« Entre toutes les vaches, celle-là se distingue par une particulière férocité. Dès que la porte du toril est ouverte, elle bondit dans l’arène, comme une folle, sautant, cabriolant, impétueuse, irrésistible. Tout lui est cible : tout ce qui bouge, du moins. Aperçoit-elle un homme ? Ses naseaux fument : elle souffle bruyamment, piaffe et charge à fond de train. Son coup de tête est terrible. Un jour qu’elle s’était échappée des arènes du Bouscat, elle rencontra ainsi un homme, puis une vieille femme. Elle les tua tous les deux, bien que ses cornes fussent garnies de boules de bois gainées de cuir.
Elle est jolie, avec sa robe d’un noir luisant et sa fine tête aux yeux intelligents et même rusés. Mais, reine incontestée de la ganaderia Barrère, qui est la meilleure ganaderia de France et que Paris verra dans quelques semaines au Vel d’Hiv, elle a plus d’un tour dans son sac. Elle porte un nom qui veut dire : colombe. Mais ne vous y fiez pas… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s