La mémoire d’Emmanuel Delbousquet à Toulouse

delbousquet.jpg    delbousquet_plaque

Emmanuel Delbousquet, poète et romancier français (1874-1909) mais surtout auteur du livre que tout coursayre se doit d’avoir lu (L’écarteur, paru à Paris, chez P. Ollendorff, en 1904, réédité 71 ans plus tard par les soins de David Chabas avec les illustrations de Bernard Nogaro, et enfin en 2004 à Pau par Princi negue) vécut dans sa jeunesse à Toulouse. Durant son bref séjour dans la ville rose, au petit séminaire de L’Esquile, il fonde en 1891 avec Louis Magre et Marc Lafargue la première revue poétique de l’école toulousaine, Les Essais de Jeunes, devenue L’Effort en mars 1896. Il collabore par ailleurs à La France de Bordeaux et au Télégramme de Toulouse. C’est en souvenir de son passage que cette plaque a été apposée en 1911 sur le mur du n° 2 de la rue Gatien-Arnoult, à l’angle de la place Saint-Sernin, là même où il avait habité.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s