MARTIAL II (Martial LOLLE-LARBANÈS, dit)

Il y a tout juste 100 ans, un jeune sauteur des Hautes-Pyrénées débutait dans notre sport landais… Il s’agissait de Martial Lolle-Larbanès, dit Martial II. Né à Maubourguet le 25 février 1898, il décèdera à Mont-de-Marsan le 3 juin 1962. Voici quelques éléments de sa courte carrière qui se termina de façon dramatique.

« En 1921, il exécute son premier saut au Houga, au-dessus d’une vache de Joseph Coran. Dès l’année suivante, il entre comme sauteur dans la cuadrilla de Joseph Barrère à qui il restera fidèle tout au long de sa carrière, aux côtés de Mazzantini, Giovanni et autre Meunier, sous la protection du teneur de corde Martial I. Pendant quatre ans, Martial II se fait un nom en pratiquant presque exclusivement le saut à la course avec de grands succès comme en 1923, au Houga, au-dessus de l’inoubliable Paloma, acquise par Barrère l’année précédente. (…) Peu à peu, il néglige le saut pour l’écart. Après des débuts difficiles, son endurance, sa sincérité et son cran vont lui permettre de triompher 5 fois en 1927 (…). En 1933, Martial II est toujours parmi les meilleurs (…). Mais en 1934, à Eauze, Colita met fin à sa carrière en lui infligeant un terrible coup de corne dans le bas-ventre. »
Eléments biographiques tirés du Dictionnaire encyclopédique des écarteurs landais de Gérard Laborde (Editions Gascogne, 2008), p. 373-374 (avec l’aimable et amicale autorisation de l’auteur)

Le dessinateur Gaston Rémy a croqué, avant qu’il ne mette fin à sa carrière, sa course d’élan très dynamique :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s