Les premières courses après la Commune : 1872 ou 1873 ?

journal_det

Si l’on en croit le grand Clic-Clac dans son Histoire des courses landaises, copié bien sûr et recopié depuis, « En 1870 et 1871, la patrie était en deuil et les courses subirent un temps d’arrêt. Ce ne fut qu’en 1873 que les courses landaises reprirent leur marche dans la voie incessante du progrès ». Je vais être au regret d’infirmer cette assertion, car j’ai trouvé dans le journal Le Temps, dans son n° 4190 du mercredi 2 octobre 1872, la brève suivante (reprise de La Gironde) :
« Des courses de vaches landaises ont eu lieu dimanche à Bordeaux. Les premiers écarteurs des Landes, au nombre de neuf, ont, dit la Gironde, pendant trois heures, rivalisé d’adresse, de sang-froid et d’intrépidité. Il y a eu quelques incidents émouvants, mais pas d’accidents à proprement parler, puisque pas un écarteur n’a quitté l’arène ni n’a cessé d’écarter. Omer, Darracq et Pabot ont été parfois un peu bousculés, et ce dernier, aidé par les longues cornes de la vache Piccalina, a même fait, pendant la seconde partie de la course, un saut doublement périlleux ; mais il a néanmoins continué à écarter avec beaucoup d’ardeur et sans paraître en rien se ressentir de sa pirouette. Des bouquets et des cigares ont été jetés, dans l’arène, à Omer, Camiade et Pabot. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s