Un maire tauromache : Raphaël Milliès-Lacroix

On aurait pu fêter ce mois-ci le 170e anniversaire de Raphaël Milliès-Lacroix. Il est en effet né à Dax le 4 décembre 1850, et il y décèdera le 12 octobre 1941.
Conseiller municipal en 1879, puis maire de sa commune en 1887, il devient conseiller général des Landes en 1899 et sénateur en 1897, siégeant parmi les rangs de la Gauche démocratique radicale et radicale-socialiste. Il fut en outre nommé en 1906 ministre des Colonies dans le gouvernement Clemenceau. Il fut enfin vice-président du Sénat de 1929 à 1933, date à laquelle il ne se représenta plus aux élections, laissant son fils, Eugène, reprendre le flambeau.
Il est surtout connu pour avoir été révoqué de ses fonctions de maire en octobre 1894 par décret du président de la République Casimir Périer, pour avoir autorisé ouvertement, malgré l’avis contraire de l’autorité préfectorale, des courses de taureaux avec mise à mort. La population de Dax le réélit cependant maire dès l’année suivante. Voici la déclaration publique qu’il rédigea et publia à l’occasion de cette affaire (Archives dép. des Landes, 4 M 117).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s