Un anniversaire cette année : le premier saut d’un taureau de corrida (16 août 1878)

1887_lidia

La scène se passe dans les arènes de San Sebastian, lors d’une corrida dont le grand Frascuelo était chef de lidia. En fait, elle devait se dérouler le 15 août, mais le mauvais temps l’avait fait reporter au lendemain. Parmi les spectateurs, quelques Landais dont le jeune Paul Daverat, originaire de Laurède. Il avait décidé le matin même qu’il sauterait l’un des toros de cette corrida, et avait obtenu pour cela l’autorisation du directeur de la plaza, du maire de la ville et surtout de Frascuelo qui lui aurait dit, selon certains témoins  : « J’accepte : tant que vous aurez les pieds par terre vous serez sous mon autorité, quand vous aurez les pieds en l’air, vous serez dans la main de Dieu ».

Paul Daverat décide de tomber la veste, le gilet et les chaussures au 4e toro ; il se retrouve alors au centre de la piste devant un terrible pensionnaire de la ganaderia du Marquis de Miraflores, de Colmenar Viejo, et sous les huées d’une foule déchaînée contre lui. La bête fonce alors et, au dernier moment, Daverat s’envole dans un saut à pieds joints exceptionnel. Après les insultes, il a droit à une explosion de vivats, et à une oreille remise en main propre par le matador Frascuelo… L’année suivante, à la date anniversaire, Paul Daverat reviendra dans ces mêmes arènes renouveler son exploit. Sa célébrité était faite.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s