Au Houga en 1860 : « show must go on ! »…

journal_det

Voici ce que rapporte le Courrier du Gers dans son numéro du 19-20 juillet 1860.

« Dimanche dernier, jour de fête locale au Houga, la course de taureaux a été troublée par une catastrophe terrible. Tous les habitants de cette petite ville étaient réunis sur les théâtres disposés pour les spectateurs, lorsque le nommé Lacouture, un des teneurs de corde les plus distingués du pays, tombe au milieu de l’arène frappé d’une attaque d’apoplexie foudroyante. Des cris sinistres se font entendre ; la foule épouvantée évacue les théâtres et la course de taureaux n’a pu être reprise que le lendemain lundi. »

C’est malheureusement la seule mention que nous ayons pu trouver (et Gérard Laborde également) de la biographie de ce cordier.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s