Camiade (Bertrand) (suite et fin…)

camiade_1903_bordeaux_d.jpg

Hervé Coudroy a continué ses recherches sur l’ancien écarteur Bertrand Camiade, et il a trouvé son acte de décès. Nous ne savions pas, en effet, où et quand ce Chalossais était mort. C’est dans la capitale girondine, rue Kyrié, qu’il a poussé son dernier soupir, le 23 octobre 1903. C’est son fils, également prénommé Bertrand, qui l’a déclaré à l’état-civil le lendemain, comme le prouve l’acte provenant des Archives départementales de la Gironde transmis par Hervé Coudroy.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s